Le Dialogue Intérieur est un processus d’accompagnement et de connaissance de soi. Il relie la personne à elle-même, aux autres et à leur environnement.

Le Dialogue Intérieur / Voice Dialogue

 

Le Dialogue Intérieur / Voice Dialogue est un processus d’individualisation, un outil de connaissance de soi, il explore les énergies, les subpersonnalités qui nous aiment et il développe en nous, un témoin attentif, axe et centre de la psyché, un « Moi prenant Conscience » apte à soutenir la tension des opposés dans la structure psychique.

Le processus du DI invite la personne à mettre en scène, incarner et conscientiser les parties d’elle-même connues ou inconnues.

Les parents
du Dialogue Intérieur

Carl Gustav Jung, le père spirituel

Jung a théorisé sur l’évolution psychologique des humains. Ce processus passe nécessairement par la reconnaissance des comportements opposés qui nous habitent dans un jeu subtil entre le « moi » et l’inconscient.

Hal et Sidra Stone, le couple fondateur

Hal et Sidra Stone, psychologues américains contemporains, se sont saisi de la dialectique du « moi » et de l’inconscient de Jung. Ils l’ont prolongée par une méthode opérationnelle et concrète : le Voice dialogue.

La naissance du Voice Dialogue

Traduit par Dialogue Intérieur par certains praticiens francophones

Hal et Sidra Stone se rencontrent pour la première fois en 1972, dans la région de Los Angeles et se marient en 1977. Tous deux sont thérapeutes mais…

Les fondamentaux

 

Le Dialogue Intérieur est un processus scénique.

La personne accompagnée est invitée à se « dissocier » consciemment pour incarner des parties d’elle-même.

Puis dans un second mouvement, à revenir dans une place centrale (nommée le Moi prenant Conscience) pour réintégrer des énergies nouvelles, issues de cette expérience.

Ce processus permet à la personne de se désidentifier, d’harmoniser ses opposés et d’élargir sa Conscience par l’intégration de son inconscient.

Les fondamentaux conceptuels et méthodologiques :

Icon dissociabilité de la psyché

La dissociabilité de la Psyché

Pierre Janet (1859/1947) crée le terme de subconscient et pointe la capacité de la conscience à se dissocier

icone incarnation de la psyché

L’incarnation des énergies psychiques

Dissocier consciemment et incarner, dans un jeu scénique, ses énergies psychiques permettent à la personne accompagnée d’ancrer durablement avec l’esprit et le corps des changements de comportements

icon

Les fonctions psychiques

Carl Gustav Jung (1875/1961) a décrit la psyché comme un processus dynamique entre la pensé et le sentiment; l’intention et la sensation. Le dialogue Intérieur permet à la personne de prendre conscience de la place qu’occupent ces fonctions dans sa propre organisation.

icon

Les fonctions psychiques

Carl Gustav Jung (1875/1961) a décrit la psyché comme un processus dynamique entre la pensé et le sentiment; l’intention et la sensation. Le dialogue Intérieur permet à la personne de prendre conscience de la place qu’occupent ces fonctions dans sa propre organisation.

Pictogramme de filtres de couleurs

La réassociation élargie

Le Moi prenant conscience, au centre, accueille, intègre et réincorpore les nouvelles énergies (subpersonnalités). Il rééquilibre ainsi l’ensemble de sa psyché avec une conscience plus élargie reliée au monde extérieur.

Le Dialogue Intérieur nous aide à accueillir, honorer et accepter toutes nos sous-personnalités